• MUNICIPALES DE MONTPELLIER 2020

  • SUIVEZ-NOUS SUR

"À Montpellier, la technopole a été secondaire"

La commande publique, les grands chantiers, les zones d’aménagement concerté ont été ces dernières décennies le véritable moteur économique de notre territoire, au même titre que les travaux d’infrastructures. Mais l’époque n’est plus à ce modèle. Il convient donc de trouver de nouvelles solutions pour soutenir l’emploi et prévenir les difficultés qui s’annoncent. Nous nous devons d’être à la hauteur pour toutes les personnes qui ont fait de Montpellier la 7éme ville la plus peuplée de France.

« L’emploi est au cœur du pacte social, le chômage au cœur de la désespérance humaine »

Créer enfin des emplois durables

- Créer des emplois dans le secteur économique, afin de lutter efficacement contre le chômage qui atteint à Montpellier le taux record de 21,5 % avec un taux de pauvreté de 26 %.
- Faire reculer le chômage et la pauvreté est le premier objectif d’une gestion municipale digne et responsable, pour cela une seule réponse pour créer des emplois : accroître l’activité économique.

Des outils au service du développement économique

- Création d’une Agence de Développement Économique Écoresponsable de la Métropole (ADEEM). Ce nouvel outil au service de l’expansion économique réunira des représentants de l’État, du Conseil de métropole, de la Région, du département, des Chambres consulaires, de l’Université, d’acteurs économiques majeurs dont des organismes financiers. Cette agence aura pour principale mission l’implantation dans la métropole de nouvelles entreprises et l’accompagnement dans leur installation.
- Donner à l’ADEEM la mission de renforcer le lien entre la recherche universitaire et le développement économique pour créer des entreprises innovantes.
- Création au sein de l’ADEEM de 7 pôles d’excellence visant à valoriser nos filières d’excellence : agronomie, viticulture, santé, Silver économie, tourisme, numérique, environnemental.
- Mettre en œuvre une stratégie pour encourager et retenir sur notre territoire les start-up en phase de développement.
- Mettre en place une plateforme unique de financements de projets évalués, prometteurs, innovants, créateurs d’emplois. Ces projets portés dans les thématiques fortes de Montpellier (la recherche, la santé, l’agronomie, le développement durable, l’intelligence artificielle) seront soutenus pour évoluer vers l’industrialisation.
- Les villes, et en particulier les métropoles, sont en concurrence pour l’implantation d’entreprises, d’organismes et de services décentralisés de l’État sur leur territoire. Bien souvent, leur niveau d’attractivité est équivalent, mais la différence se joue sur la réactivité de la collectivité, l’engagement et l’influence du maire.
- Multiplier au plus haut niveau national et international des contacts pour défendre les intérêts de Montpellier et de sa métropole.
- Une réponse aux besoins urgents et ciblés de formation professionnelle pour des entreprises pouvant s’installer sur notre territoire fera l’objet d’une concertation avec l’État, le conseil régional et les organisations consulaires.
- Montpelier se portera candidate au dispositif EBE « Zéro chômeur de longue durée » fondé sur la création d’emplois destinés aux chômeurs et permettant de réaliser des travaux utiles mais peu rentables sur le marché classique. Cette disposition sera expérimentée dans un quartier à haut taux de chômage.
- Pour promouvoir l’attractivité de notre territoire, une rencontre économique de niveau international sera organisée tous les deux ans. La première aura lieu en 2022 et la seconde en 2024, année des JO en France.
- Outil incontournable de l’expansion économique, l’aéroport de Montpellier Méditerranée sera soutenu dans son développement.
- Un inventaire des espaces fonciers disponibles et à préserver pour l’activité économique et l’accueil de grandes entreprises sera inclus dans le PLUI.
- Une demande sera faite à l’État pour la création d’une « zone franche stratégique » destinée à rendre Montpellier et la Métropole plus concurrentielles face à d’autres villes européennes pour l’implantation de grandes entreprises à vocation industrielle.
dossier emploi mohed altrad municipales 2020

Montpellier, capitale européenne de la médecine

« L’Histoire de Montpellier est intimement liée depuis 800 ans à la médecine et à son université. Le temps est venu pour Montpellier de devenir la capitale européenne de la Médecine ».

- Créer la Cité de la médecine à Montpellier qui présentera l’histoire de la médecine à Montpellier, les grandes découvertes, les avancées scientifiques et ses ambitions pour demain.
- Créer la Fondation Montpellier Médecine : institution essentielle pour la promotion et le soutien du capital historique de la médecine à Montpellier, elle aura pour vocation de devenir un pôle international pour l’enseignement, la recherche et l’industrie médicale.

Favoriser l’économie de proximité

« Le commerce de centre-ville et de proximité dans les quartiers contribue au bien vivre, à l’attractivité et à l’image de la ville. »
Monptellier Odysseum

Régénerer le commerce

- Soutenir le commerce dans le centre-ville et les quartiers sera une volonté politique forte et assumée de la municipalité.
- Renforcer la sécurité, la gestion de la propreté, l’embellissement de l’espace public et un meilleur accès aux parkings.
- Revoir la tarification du stationnement pour rendre plus attractif le centre-ville.
- Programmer les multiples travaux, mesures et initiatives à prendre dans le centre-ville avec les partenaires concernés.
- Faire des chambres consulaires et des associations de commerçants des partenaires naturels, et organiser avec eux des réunions régulières ville/métropole.
- Créer un outil unique d’intervention et de gestion des locaux commerciaux publics (réunissant les locaux SERM, SA3M, ACM, projet Grand Cœur…). Étendre l’intervention publique de la mission Grand Cœur au quartier gare.
- Garantir la diversité commerciale dans les quartiers ; les activités portées par des habitants des quartiers seront favorisées.
- Décider un moratoire de 10 ans pour toute création de nouvelles zones commerciales dans la métropole, qui sera voté après avis des chambres consulaires, des associations de commerçants et de consommateurs.
- Etudier le principe d’un soutien administratif et financier exceptionnel par une commission spéciale pour soutenir le commerce du centre-ville gravement impacté par de multiples journées de désordre public. Les mesures décidées seront votées et opérationnelles avant la fin de l’année.
- Aider, en partenariat avec la CCI, les commerces à être géolocalisables, pour pouvoir proposer des services en ligne en plus de leurs activités traditionnelles. - - Créer une application dédiée aux commerces et aux événements commerciaux et la proposer aux commerçants avec le soutien financier et technique de la ville.

Encourager l’artisanat

- Rendre plus faciles l’activité et l’accès des artisans en centre-ville.
- Inclure des clauses sociales dans les marchés publics en favorisant les groupements d’artisans qui pratiquent l’insertion professionnelle.
Artisanat Mohed Altrad municipales 2020

Une agriculture plus forte

- Montpellier n’a pas de vraie tradition industrielle. Les traditions montpelliéraines sont plutôt agricoles, et particulièrement viticoles.
- Soutenir l’agriculture péri-urbaine en limitant les zones d’urbanisation et en multipliant les marchés de producteurs locaux. On pourra ensuite valoriser les espaces agricoles en les aménageant en site récréatifs et aussi les intégrer au cadre de vie.
- Veiller à préserver de l'urbanisation plus de surfaces agricoles dans le PLUI de la métropole.
- Remettre en culture les importantes surfaces agricoles aujourd'hui en friche. Ces terrains souvent non cultivés depuis des années pourraient accueillir des nouvelles cultures, notamment biologiques. Des primes incitatives devraient être envisagées.
- Les marchés publics pour la fourniture de denrées alimentaires incluront des clauses strictes pour répondre à une logique de circuits courts.
Agriculture Mohed Altrad municipales 2020

Donner un nouvel élan au tourisme

« Les Jeux Olympiques de 2024 seront une formidable opportunité d’ouverture au monde de notre territoire héraultais désigné « Terre de Jeux ». »
Tourisme Mohed Altrad municipales 2020
- Investir sur le tourisme, une activité économique fortement créatrice d’emplois non délocalisables
- Mobiliser les chambres consulaires, les organisations professionnelles du tourisme, les villes balnéaires, les constructeurs et les investisseurs
- Rétablir le soutien de la métropole à l’aéroport international de Montpellier, outil essentiel de développement touristique, qui connaît des succès d’ouvertures de lignes ;
- Créer un centre international de la vigne et du vin destiné à la fois aux professionnels et à la clientèle touristique (gastronomie et vin).
- Créer un parc d’attraction thématique.
- Travailler avec l’État, le comité national d’organisation, le conseil régional et départemental, à toutes les formidables opportunités d’ouverture au monde que les Jeux Olympiques 2024 pourraient apporter à Montpellier.

« Rêver notre cité de demain et se donner les moyens d’atteindre cet horizon. »

SOLIDARITÉ

GOUVERNANCE

« Rêver notre cité de demain et se donner les moyens d’atteindre cet horizon. »

SOLIDARITÉ

GOUVERNANCE

EMPLOI CHÔMAGE

MIEUX VIVRE

écologie

« Retrouver au plus vite à Montpellier, dans tous ses quartiers, les mérites du bien vivre ensemble. »

EMPLOI CHÔMAGE

MIEUX VIVRE

écologie

« Retrouver au plus vite à Montpellier, dans tous ses quartiers, les mérites du bien vivre ensemble. »