• MUNICIPALES DE MONTPELLIER 2020

  • SUIVEZ-NOUS SUR
amphi
Photo par Nathan Dumlao sur Unsplash 

MES AMBITIONS POUR LA JEUNESSE MONTPELLIERAINE

Le lundi 9 mars, la jeunesse LE CŒUR ET DE L’ACTION s’est réunie au Café MARCEAU afin d’échanger sur la place à donner à notre jeunesse à Montpellier et comment je souhaite le faire.

Vous transmettre un message plein d’audace et d’espoirs

Chacun d’entre eux, soutiens, militants, colistiers a présenté les mesures de notre programme visant plus spécifiquement les jeunes actifs, les jeunes en recherche d’emploi et les étudiants. Je souhaitais qu’ensemble ils puissent transmettre un message plein d’audace et d’espoirs.
Aujourd’hui, Montpellier est une ville étudiante bouillonnante, réunissant de très bonnes universités et écoles mais Montpellier figure aussi parmi les mauvais élèves en termes d’emploi, d’accessibilité au logement ou de sécurité.

Cette jeunesse, il faut s’en occuper…

Montpellier se démarque par sa population, très jeune, qui représente près de 30% de la population de notre ville ! Cette jeunesse, il faut s’en occuper. Il faut l’accompagner. Et ne laisser personne sur le bord de la route. Offrir des opportunités à chacun et des solutions au plus grand nombre.
equipe jeunesse
Ce projet pour la jeunesse, je vous l’adresse ici car il est le fruit de nombreuses rencontres avec les jeunes Montpelliérains et de leurs témoignages, mais aussi de ma propre expérience lorsqu'il y a cinquante ans je suis arrivé à Montpellier en tant qu’étudiant boursier. Je sais ô combien, l’époque était différente mais les attentes restent au fond les mêmes. Il en ressort deux idées fortes...

L’accompagnement dans l’accès à l’autonomie

raisin
Photo par Max Delsid  sur Unsplash
Cela passe tout d’abord par l’emploi. Beaucoup de jeunes formés ou ayant grandi à Montpellier sont aujourd’hui contraints de quitter la ville faute d’emplois disponibles. C’est autant de forces vives perdues pour nous et pour l’économie. C’est pourquoi, je m’engage à développer l’attractivité de notre territoire en attirant des entreprises autour des sept filières d’excellence et d’avenir que sont : l’agronomie, la viticulture, la santé, la Silver économie, le tourisme, le numérique, et l’environnement. Il est aussi important que la formation soit aussi en adéquation avec les besoins de ces entreprises. 
De trop nombreux jeunes sont mal logés. En cause, les prix immobiliers. En effet, le budget logement mensuel moyen d'un étudiant à Montpellier s'élève à 480€ (soit 55% du budget total moyen d’un étudiant). J’entends favoriser l’accès au logement étudiant en mettant en place et en développant de nouvelles solutions comme l’hébergement chez les personnes âgées, avec la mairie comme tiers de confiance afin de favoriser le lien intergénérationnel. Nous réaliserons aussi en partenariat avec la CAF de nouvelles résidences estudiantines pour répondre à la forte demande. Je pense notamment à la moitié des étudiants boursiers de la ville (soit 10 000 étudiants concernés) que le parc universitaire du CROUS actuel ne peut pas accueillir, faute de places.

La reconnaissance sociale

actions comite jeunnesse Mohed Altrad municipales montpellier 2020
 Nous faisons fausse route si nous pensons que nos jeunes ne sont pas engagés. Ils ont une réelle quête de sens et d’utilité sociale. C’est le cas notamment sur la transition écologique. Nous avons tous la responsabilité de faire face à l’urgence climatique et c’est leur propre génération et les suivantes qui y seront davantage confrontées. Les initiatives se multiplient : le comité jeunes LE COEUR ET DE L’ACTION a organisé une marche pour le climat, des Clean Walk et plusieurs opérations zéros mégots. Il faut aller vite. Il faut aller plus loin. Car les attentes sur ces questions écologiques sont très fortes et concernent l’ensemble de la population. Et en tant que futur Maire, je me dois de faire entrer notre ville dans une nouvelle ère à la fois plus responsable et plus durable en mettant aussi les innovations technologiques au service de notre ville et des citoyens. Faire de Montpellier une “Smartcity”. Je m’engage aussi à mettre mon indemnité mensuelle de maire ainsi que 10% de l’indemnité mensuelle de l’ensemble de mon équipe à la disposition en tant que budget participatif pour soutenir des projets associatifs que ce soit pour l’environnement ou pour d’autres actions qui permettront le mieux vivre à Montpellier.

Permettre au plus grand nombre d’accéder au sport et à la culture

Enfin la question financière touche directement la jeunesse et ce n’est pas nouveau. 66% des 18-30 ans ne pratiquent pas d'activité sportive ou culturelle par manque de budget. Nous pensons collaborer avec le département afin d’obtenir de meilleurs tarifs en particulier pour le cinéma qui est relativement coûteux. Les centres d'intérêts des jeunes sont particulièrement évolutifs et donc les activités culturelles doivent s'adapter. Nous voulons organiser des événements autour de la musique électro et des jeux vidéo (salon professionnel des jeux vidéo Montpellier MeetFest). Les activités culturelles qui peuvent intéresser la jeunesse sont assez limitées et à ce titre, nous organiserons de nouveaux types d'événements comme des présentations de culture générale par les bibliothèques de quartier, des marathons des mots, et renouvellerons plusieurs fois dans l’année les Nuits des musées.

Je suis fier de ce que notre comité jeune par ses actions tout au long de la campagne et ses prises de parole représente pour la jeunesse, son actualité et son avenir. On va réussir ensemble !