• MUNICIPALES DE MONTPELLIER 2020

  • SUIVEZ-NOUS SUR

"Je me décrirai avant tout comme un citoyen de Montpellier"

L’une de mes aspirations, jeune, a été de faire de Montpellier ma terre d’accueil

Né dans le désert syrien, je suis arrivé le 11 novembre 1970 à Montpellier. J'avais 18 ans, je venais y suivre des études supérieures. C’était une époque de changements, de transformations. Montpellier semblait être une ville jeune qui se tournait vers l’avenir. Après une parenthèse sur Paris où j’ai obtenu mon doctorat en informatique, je suis revenu m’y installer. Ce retour à Montpellier était inévitable pour moi qui voulais fonder une famille. Je souhaitais sincèrement pouvoir y élever mes enfants.

Cinquante ans plus tard, en m’élevant au grade d’Officier de la Légion d’honneur et en me nommant à la tête de l’Agence France Entrepreneur, mon pays m’a fait un magnifique cadeau. Je me dois d’être à la hauteur. Pour autant, c’est avec la plus grande humilité que je me présente aujourd’hui devant vous. Si je suis candidat aux prochaines élections municipales, c’est pour le bien commun. Il s’agit d’un projet d’envergure mais que je vais devoir faire valoir. Je suis conscient que je dois le défendre devant et pour vous.
mohed altrad citoyen de montpellier

Mon engagement politique est en prise avec la réalité

Dans mon livre Le cœur et l’action qui a été récemment distribué à 40.000 d’entre vous, je vous ai détaillé les raisons de mon engagement en vue des prochaines municipales. Je ne suis ni de gauche parce que je suis né pauvre, ni de droite parce que je suis devenu riche. J’ai bien sûr des idées sur ce qui est juste et sur ce qui est bon. Il m’arrive d’avoir un avis sur la communauté politique mais je n’adhère à aucun système, je ne souscris à aucune idéologie abstraite. Ce qui m’importe, comme cela vous importe aussi, c’est la réalité, ce sont les solutions concrètes.

Parce que je suis citoyen de Montpellier depuis 50 ans, mon engagement politique est légitime

Je considère que la légitimité d’un candidat qui se destine à une charge politique repose en priorité sur les motifs de son engagement. Cela fait cinq décennies que je vis à Montpellier. Je connais donc très bien cette ville. Je sais aussi quels sont ses rouages. Face aux difficultés que nous rencontrons, face à l’arrogance et à l’inconséquence de certains, il m’a semblé que devenir le maire au service de tous, vous apporter notamment l’expérience de la gestion des grands ensembles que j’ai acquise au fil d’une vie, était un moyen de m’acquitter de ce que je considère être une dette. La situation d'urgence dans laquelle se trouve pour ainsi dire notre ville a été pour moi un véritable déclencheur.
ville de montpellier mohed altrad municipales 2020

Tout candidat qui brigue un poste de maire se doit d’être crédible

N’appartenant pas au sérail politique, il me semble que mon parcours, mon expérience, mes résultats peuvent constituer en quelque sorte, à vos yeux, mes témoins de moralité. Je dirige une entreprise dont le siège social est à Montpellier. Cette société, que j’ai transformée avec les années, m’a aguerri, par la force des choses, aux méthodes de gestion et de management. C’est notamment grâce à ce groupe, aujourd’hui de dimension internationale, que j’ai reçu le prix de Meilleur entrepreneur mondial ou que je me suis vu remettre les insignes d’Officier de la Légion d’honneur en 2014 : ces distinctions ont contribué à ma nomination, par le Président de la République, à la tête de l’Agence France Entrepreneur. Au travers de ces gestes symboliques, je ressens une profonde reconnaissance à l’égard de la France.

Pour gérer notre ville, nous devrons nous appuyer sur une nouvelle méthode

Je ne suis d’aucun parti parce que je pense que le rassemblement de tous, autour de certaines valeurs, est ce qui importe. C’est cette unité qui fait avancer les choses. C’est cette unité qui donne de la force. Voilà pourquoi je serai le maire de tous les Montpelliérains, pauvres et riches sans distinction, du quartier emblématique de la Mosson à celui plus récent de Port Marianne. Les militants qui me représentent chaque jour savent à quel point je suis déterminé.

Je veux pouvoir proposer aux Montpelliéraines et aux Montpelliérains des propositions qui contribueront à construire un nouveau modèle pour la ville. Si je suis élu, je m’engage solennellement à abandonner mes fonctions de chef d’entreprise pour la durée de mon mandat, afin de me consacrer exclusivement à votre avenir et à celui de notre ville.

Ma candidature

Ma candidature