• MUNICIPALES DE MONTPELLIER 2020

  • SUIVEZ-NOUS SUR
enete edito fierte montpellier pride

RETOUR SUR LA SOIRÉE ORGANISÉE PAR FIERTÉ MONTPELLIER PRIDE

Plusieurs de mes colistiers ont répondu présent le 05 mars dernier pour la rencontre organisée par FIERTE MONTPELLIER PRIDE au GAZETTE Café avec les associations qui oeuvrent à Montpellier pour la communauté LGBTQI+.

Je me suis entouré, en composant ma liste, de femmes et d’hommes de tous âges, de tous horizons, qui sont le reflet de la vie citoyenne de notre ville.

Mon histoire personnelle m’a doté d’une sensibilité particulière quant à toute forme de discrimination. Le respect de la personne est un prérequis à mon projet pour les Montpelliéraines et les Montpelliérains et les droits des personnes LGBTQI+ en font partie intégrante. Je me suis entouré, en composant ma liste, de femmes et d’hommes de tous âges, de tous horizons, qui sont le reflet de la vie citoyenne de notre ville. Tous partageant avec moi ces convictions et ces valeurs.

Montpellier est la deuxième ville gay friendly de France.

Nous devons faire de Montpellier une ville modèle en matière de tolérance et de respect, ces valeurs doivent être déclinées à tous les niveaux et s’imposent à tous les acteurs.
Au cours de cette rencontre au GAZETTE café ont été évoquées les problématiques actuelles de la communauté LGBTQI+, en termes de droit, de respect, du cadre de vie, de la santé et de la prévention, du bien-être et du bien-vivre de la communauté LGBTQI+ à Montpellier.

Il faut replacer le tissu associatif au coeur de notre ville.

Notre liste propose de remettre à plat l’attribution du mode de financement des associations. Nous sommes conscients que les associations manquent de moyens financiers et à ce titre, nous doublerons le montant des subventions des petites et moyennes associations. L’intégralité de mes indemnités de maire ainsi que 10 % du montant des indemnités de mes élus seront reversées chaque mois pour financer un projet dit remarquable d’une association (appel d’offre ou dossier). Pour restaurer la relation avec les associations, je m’engage également sur des éléments forts comme la création d’une charte de la vie associative, d’un conseil de la vie associative, d’une maison des associations et des solidarités ainsi que la mise en place d’une bourse des bénévoles permettant la mise en relation des associations et des citoyens souhaitant s’impliquer.

Je m’engage au respect de la personne sans discrimination.

La charte de l’Autre Cercle a été signée par la Mairie de Montpellier en 2015. Mon équipe et moi-même serons particulièrement attentifs à ce que tous les services de la mairie appliquent la charte scrupuleusement. Un adjoint aura la charge de superviser la lutte contre toutes les formes de discriminations et en particulier celles liées à l’orientation sexuelle. Les missions de cet adjoint seront à la fois à visée interne et externe.
Je m’engage aussi à ce que le personnel du service de l’état civil soit sensibilisé à la problématique du genre et du changement de prénom.

La sécurité est un problème dans notre ville et il est du devoir de la Municipalité d’assurer la sécurité de l’ensemble des concitoyens. Lutter contre les LGBTQI+ phobies sera une des missions de l’adjoint dédié. Concernant l’éducation des enfants, j’ai indiqué dans mon programme que les temps périscolaires seraient utilisés pour l’apprentissage à la citoyenneté et aux valeurs de la République. 
drapeau lgbt
La lutte contre toutes les formes de discriminations fera bien entendu pleinement partie de cette action car c’est souvent dans l’enfance et l’adolescence que se développent les phobies. Mais de manière générale, l’action en faveur de l’éducation des populations, tous quartiers confondus visera à lutter contre les discriminations, à promouvoir un environnement bienveillant à l’égard de la communauté LGBTQI+.

La prévention et la santé font partie de nos priorités.

prevention
Photo par Christopher Boswell sur Unsplash
J’appuierai enfin tout projet de santé publique pour Montpellier pour faire de la prévention et assurer une meilleure prise en charge des personnes malades.

Je soutiendrai toute action dès lors qu'elle a un caractère d'utilité publique.

De manière générale, je veux pouvoir appréhender le milieu associatif, au-delà de la question de son but dans une démarche globale et transversale. Je souhaite oeuvrer avec les associations pour impulser une nouvelle dynamique et soutiendrai toute action dès lors que sa finalité est d’être utile à la société. Remettre à plat le plan d’attribution des subventions et garantir leur bonne distribution. Faire éclore de nouveaux projets, pour certains d’entre eux de véritables pépites. Permettre aux associations de plus petite taille de prendre la parole et de grandir sereinement.